Nous vivons actuellement une période spéciale où, pour faire face à la crise sanitaire du Coronavirus, nous devons rester chez nous. Travailler chez nous, nous divertir chez nous et pour les parents, faire l’école aux enfants chez nous. Ce qui est loin d’être simple !

De plus, qui dit vivre à la maison 24h/24h dit augmentation de tous les frais liés à la vie d’intérieur ! Adopter les bons gestes devient alors essentiel pour ne pas verser  une larme en voyant ses factures. Car il est évident que la première conséquence logique de ce confinement, c’est le pic de nos consommations d’énergie à la maison. 

C’est pourquoi l’équipe Ecojoko a décidé de vous partager 5 astuces simples pour lutter contre le gaspillage et mieux consommer son énergie pour la planète et pour le portefeuille ! 😊

 

  1. Stop aux « fuites » d’énergie

L’une des principales sources de gaspillage énergétique à la maison vient des différentes “fuites” d’électricité. À titre de comparaison, c’est comme si on fermait mal les robinets de la maison. 

Contrer ces fuites est pourtant plutôt simple ! Par exemple, débrancher son ordinateur portable une fois la journée de télétravail terminée. Et ce conseil s’applique à tous les appareils que l’on laisse branchés à longueur de journée, chargeur de téléphone, consoles de jeux, tv ou enceintes de musique compris.

Pour éviter toutes les veilles inutiles à notre confort, prenez le temps de regrouper vos appareils sur des rallonges électriques avec interrupteur. Cela permettra de les éteindre facilement lorsqu’ils sont inutilisés !

Ces conseils paraissent anodins mais chez Ecojoko, nous avons appliqué ces quelques gestes pour réduire à 47 Watts la consommation en veille d’un logement (comme montré ci-dessous) au lieu des 147 Watts initialement consommés.

Résultat : 100 euros d’électricité économisés par an ! 

La veille ne représente désormais plus que 40 Watts, soit une économie de 100€ par an environ par rapport à avant (100 Watts de moins)

2. Un petit coup de propre

Avec le confinement en vigueur, c’est le moment de prendre soin de son intérieur, de procéder à un ménage de printemps – votre premier ménage à économie d’énergie ! Pour cela, nous vous recommandons quelques astuces simples et pourtant très efficaces pour moins consommer. 

  • Dépoussiérez vos radiateurs, ils chaufferont bien mieux
  • Un petit coup de chiffon sur les ampoules, cela facilitera la diffusion de la lumière et permettra d’éviter une surconsommation
  • Nettoyez la grille derrière le réfrigérateur (à faire une fois par an) pour lutter contre la surconsommation de l’appareil et son usure
  • Dégivrez votre congélateur pour économiser 30% de sa consommation.Et comme il n’est pas toujours  évident de vider entièrement le contenu de son congélateur, vous pouvez utiliser un sac plastique ou une bouilloire remplie d’eau chaude et l’appliquer sur les surfaces givrées. Attention à ne pas se servir d’un outil ou objet pointu pour faire ce nettoyage, au risque de percer le circuit de refroidissement. 

Plutôt simple non ? 

3. Changer d’air

Un autre réflexe important à adopter : aérer son logement ! 

Ouvrir les fenêtres au moins 10 minutes chaque jour permettra de faire baisser le taux d’humidité afin de maintenir un air sain et agréable chez soi. 

Un conseil d’autant plus important qu’en cette période de confinement, avec l’augmentation du temps passé à l’intérieur, votre cuisine ou votre salle de bain produiront davantage d’humidité dans le logement.     

On ne le sait pas forcément, mais l’air intérieur finit rapidement par être davantage pollué que l’air extérieur à cause des activités humaines. D’où l’importance de renouveler l’air fréquemment.

Même si vous habitez en ville et craignez la pollution, prenez le temps d’aérer en évitant simplement les pics de pollution (même si ces derniers ne sont plus vraiment d’actualité en période de confinement) : le matin ou le soir après 22h.

4. Profiter des beaux jours pour réduire le chauffage

Selon la météo de votre lieu de résidence, vous aurez sans doute la chance de partager des températures plus clémentes que le mois dernier. Vous pourrez donc diminuer – voire éteindre – le chauffage, premier poste de dépense énergétique des foyers. 

C’est bien l’une des actions les plus importantes, car chaque degré en plus coûte en moyenne 7% sur la facture de chauffage. Donc choisir de baisser la température chez soi, même de 1°C, c’est très rentable. Il suffit simplement de garder un pull, puis de réduire légèrement son chauffage pour avoir une température confortable et être bien chez soi !


L’exemple ci-dessous d’un appartement avec 2 radiateurs électriques montre le cas fréquent où plus de 50% de la facture d’électricité sont liés au chauffage : ici, près de 15 euros par semaine sont alloués pour ces deux radiateurs. 

Le détail par types d’appareil sur l’application Ecojoko vous donne, entre autres, la part de votre consommation électrique liée au chauffage

5. Une cuisine eco-friendly

La cuisine est un autre poste de dépense qui va logiquement augmenter en cette période de confinement. Encore une fois, quelques conseils élémentaires permettent de limiter la déperdition d’énergie et diminuer ainsi votre consommation de manière durable.       

Le geste le plus simple et pourtant redoutablement efficace, c’est d’abord de mettre un couvercle lorsque vous cuisinez sur les plaques, sinon c’est 2 fois plus d’énergie utilisée pour rien ! Veillez également à laisser refroidir vos plats avant de les mettre au réfrigérateur. Et pour ceux qui se posent la question : réchauffer ses plats au micro-onde est beaucoup plus économique qu’à la poêle ou au four. 😉   

 

Si la crise actuelle nous force à (ré)apprendre certaines choses, pour l’heure nous pouvons à notre échelle réfléchir à mieux consommer, pour soi et pour les autres. Parce que l’énergie la plus verte, c’est surtout celle qu’on ne consomme pas.