Consommation electrique du chauffage en hiverConsommation electrique : l’impact du chauffage électrique en hiver

À l’approche des grands froids hivernaux, la problématique du chauffage occupe en permanence l’esprit de bien des Français. À la source de cette inquiétude : l’éternelle question de sa consommation electrique et de sa rentabilité.

Vous en êtes ? Si la perspective d’une consommation electrique raisonnée vous séduit, peut-être devriez-vous reconsidérer vos habitudes énergétiques.

Le chauffage électrique rassemble une communauté importante d’adeptes… mais fédère aussi une part croissante de détracteurs ! Face à ce constat, de nombreuses entreprises se sont penchées sur la conception d’un nouveau modèle de consommation : la commande électrique intelligente et connectée.

Un système révolutionnaire, qui pourrait bien être la source principale de vos prochaines économies… Suivez le guide !

 

Consommation electrique du chauffage en hiver discutableLe chauffage électrique : un constat mi-figue mi-raisin

Très en vogue ces dernières années, ce mode de consommation electrique s’est peu à peu installé dans une part croissante de foyers français. Aujourd’hui, ce sont plus de 10 millions de familles qui utilisent le chauffage électrique.

À l’origine de cet engouement, plusieurs avantages subsistent. À commencer par un faible coût d’achat, comparé aux structures de chauffage traditionnelles qui demandent un certain nombre de travaux. Le coût d’entretien est par ailleurs nettement inférieur à celui des radiateurs conventionnels.

Le coût du kilowatt (kWh) connaît également de moins grandes fluctuations que le cours du fioul ou du gaz naturel. Enfin, le chauffage électrique permet une consommation propre sur tous les points. Il ne salit pas votre intérieur par dégagement de fumée et possède une très faible empreinte carbone.

Ce type de consommation electrique présente néanmoins un inconvénient de taille, qui constitue l’argument principal des éternels réticents : l’électricité demeure l’énergie la plus chère du territoire français. Le gaz naturel affiche pour sa part des prix bien plus attractifs.

Un constat énergétique qui, à terme, pèse lourdement sur la facture globale. Pour alléger la note, une seule solution : consommer intelligemment !

 

Consommation electrique et système connectéLe système connecté : un must-have de la consommation electrique

Maison et domotique filent aujourd’hui le parfait amour… pour le plus grand plaisir de votre portefeuille ! La consommation electrique 2.0 est en marche.

Avec l’avènement de l’intelligence artificielle, les maisons intelligentes fleurissent aux quatre coins de la France. Grâce à un système centralisé, l’ensemble de votre foyer répond à une gigantesque toile connectée, qui lie vos appareils.

Le chauffage électrique prend part à ce réseau. À distance, au moyen d’une application installée sur votre smartphone, vous pouvez déclencher ou couper l’intégralité des radiateurs. Vous rentrez de vacances ? Rallumez vos équipements de chauffage deux heures avant votre arrivée, pour limiter tout risque de froid polaire. Un déplacement imprévu ? Eteignez vos radiateurs en deux temps, trois mouvements.

Si vous peinez à évaluer votre consommation electrique quotidienne en chauffage, vous pouvez également vous tourner vers des assistants d’économie d’énergie. L’application Ecojoko, par exemple, vous livre un rapport détaillé de vos dépenses énergétiques quotidiennes, source par source.

À l’aide de vos relevés d’énergie, vous êtes désormais en mesure de prendre conscience de l’électricité gaspillée… mais aussi de constater vos progrès en la matière ! Informé en temps réel de vos dépenses énergétiques, vous êtes plus à même de contracter de véritables habitudes durables de consommation.

Vous bénéficiez du chauffage électrique uniquement aux moments opportuns, et la facture s’en ressent !